• Histoire


Saffré vient de l’anthroponyme gallo-romain "Safria",
avec le suffixe "acum" (domaine).

JPEG - 13.7 ko
Blason de Saffré

La mer : Un bras de mer s’avançait jusqu’à Saffré il y a plus de quarante millions d’années. On y a en effet retrouvé des coquillages fossiles identiques à ceux que l’on peut retrouver aujourd’hui en Méditerranée.

La préhistoire : L’histoire de la Commune remonte à la plus haute antiquité. On a en effet retrouvé des silex éclatés et des haches en pierre polie en telle quantité qu’il n’y a aucun doute sur l’existence d’une concentration humaine à Saffré bien avant l’époque gauloise.

JPEG - 11.1 ko
Dans un vase de terre, ce dépôt comprenait initialement trente haches dont vingt-huit sont conservées.

Les plus anciens vestiges d’une présence humaine sur le site de Saffré, telles les haches polies découvertes près d’Augrain, remontent à la fin du troisième ou au début du deuxième millénaire avant Jésus-Christ. On peut rattacher à la même époque néolithique la lame de silex trouvée près du gouffre de la Chutenais, la hache-marteau de Marignac et l’anneau en phtanite recueilli au Jarrier. Mais la découverte la plus marquante fut celle d’un dépôt de 30 haches de bronze faite au village de la Jossaie en 1965.

Epoque Gallo-Romaine : De nombreux vestiges furent mis à jour grace aux recherches entreprises par Alcide Leroux né à Saffré en 1847 et membre de la société archéologique de la Loire Inférieure.Il décela les ruines d’un vaste corps de propriété rurale (villa) au Mont-Noël. Sa découverte la plus importante se situe à la Fuie, entre le Château et l’Isac. Une quarantaines d’objets furent découverts (vase de terre, coupes, carafes), et confiés à l’actuel Musée Dobrée de Nantes.
La voie Gallo-romaine : On sait que les gisements de calcaire de la commune étaient exploités par les Romains et on trouve encore parfois à 200 m à l’ouest du bourg des débris de tuiles à rebords, le long d’une ancienne voie romaine (Blain, Saumur...).
La chaux existait déjà à cette époque, elle devint une véritable industrie et fut exploitée jusqu’au siècle dernier, on comptait une vingtaine de fours à chaux sur la commune répartis entre le bourg et les villages du Jarrier, les Ormes, la Morhonnaie...

Personnages célèbres :

François RIPAUD de MONTAUDEVERT, Corsaire né à Saffré en 1755. Fils de Maitre Jacques Ripaud, sieur de Montaudevert, notaire et procureur de la Châtellenie de Saffré.
A 11 ans il embarque à Nantes sur le navire "Le Palmier" comme mousse. En 1814, il est mortellement blessé à bord du "Sapho" qu’il commandait lors du siège de Bayonne.

Alcide LEROUX, Avocat, écrivain, historien, né à Saffré en 1846. Après un long voyage en Orient, il publia plusieurs ouvrages, puis fit paraitre diverses poésies. Nommé Président de la Société Académique en 1888 et de la société Archéologique en 1911. Il ne cessa de s’intéresser aux Etudes préhistoriques et publia de nombreux mémoires dont "Saffré à l’époque Gallo-Romaine".

sources : Mémoires de Saffré



Mairie de Saffré - Cour du Séquoia 44390 SAFFRÉ
tél : 02.40.77.23.18. - fax : 02.40.77.28.34.
mairie@saffre.fr
Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et le samedi de 9h00 à 12h00

Mentions légales - Site fonctionnant sous Spip