Attention, ceci est une actualité archivée qui date du 29 août 2016

  • Désherber les fossés ou protéger notre santé ?


Avec l’arrivée des beaux jours, l’envie est forte de sortir et de se mettre au jardinage. Et trop souvent, le recours à des désherbants paraît bien plus simple et sécurisant. Et l’on revoit au printemps certains fossés devenir orange…

Pourtant, l’emploi de désherbants chimiques et de pesticides n’est pas sans risque. Il s’agit en effet de produits dangereux qui présentent une toxicité qui s’exprime en priorité sur leurs cibles telles que des plantes mais aussi de manière non négligeable sur les autres espèces vivantes. Et les proches peuvent ainsi être touchés, que ce soit par les produits du potager traité, ou quand les enfants jouent dans la cour désherbée. A noter que le glyphosate, molécule active du Round-up, est désormais classé cancérogène.

La pollution de l’eau par les pesticides est l’une des plus importantes de France. Sur le bassin de l’Isac, tous les points de suivi présentent une dégradation par les pesticides, y compris non agricoles. Et l’eau qui coule dans ces rivières et qui provient des nombreux fossés de nos campagnes va ensuite être utilisée comme ressource d’alimentation de l’eau de nos robinets. Des traitements existent et permettent de maîtriser cette pollution, mais cela a un coût.

Des arrêtés ont donc été pris en Loire-Atlantique et Bretagne pour interdire l’utilisation de pesticides à moins d’1 mètre des fossés, 5 mètres des cours d’eau et directement sur les avaloirs. Et des techniques alternatives d’entretien sans produits chimiques existent.



Mairie de Saffré - Cour du Séquoia 44390 SAFFRÉ
tél : 02.40.77.23.18. - fax : 02.40.77.28.34.
mairie@saffre.fr
Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et le samedi de 9h00 à 12h00

Mentions légales - Site fonctionnant sous Spip